top of page
Retrouvez ici la liste des oeuvres de Jean-Pierre BOULIC

Michel Diaz
post Facebook du 17 octobre 2023

Il faut lire et relire Jean-Pierre Boulic, l’un de nos rares poètes contemporains qui sache nous rendre quelque chose de notre innocence première, et qui sache, au milieu du vacarme ambiant, redonner leur vraie place à l’homme et aux choses du monde, à ce que nous avons perdu de vue dans le vaste désordre de notre temps. Pour ce poète, bien éloigné pourtant de la poétique de R. G. Cadou, d’A. Chédid ou de J. Bousquet, il s’agit aussi de changer sa/la vie, de lui restituer sa fraîcheur devant le jour, comme pour n’y sentir que la grâce et le don. 

                                                                     

Enraciné

Editeur : La Part Commune

Année 2023

Article de la revue Panorama du 22 juin 2023.

2022-02-14_142442 - 1_edited.jpg

 

 

 

 

 

"À la cime des heures"  

Editions l'enfance des arbres

Mars 2022

 

"...constant souci d'élévation d'un poète chrétien ayant toujours allié dans son oeuvre simplicité et mysticisme." 
Emmanuelle Caminade
revue "L'Or des livres" - 20 avril 2022

offrandedeslieux.jpeg

L’offrande des lieux

Editeur : La Part Commune

Année 2021

 

"Ces poèmes en prose révèlent un art accompli. 'Creuser le sillon des mots' pour y faire germer de belles images, des signes de l'incessant appel du mystère, n'est possible que pour un authentique 'homme de poésie'."  Gérard Bocholier - Arpa n° 132 (juin 2021)

Sentiers

Editeur : L'atelier des Noyers

Collaboration avec Anne Le Maître

Année 2020

"...comme si le mystère de monde venait soudain frapper à notre porte." Pierre Tanguy - Bretagne actuelle - 4 janvier 2022

Tisser les couleurs du silence

Aquarelles : Marie-Gilles Le Bars

Editeur :   L’enfance des arbres

Année : 2020

 

"...poésie de la contemplation. Dans ce recueil, le silence, omniprésent, n'est pas une fin en soi. Il est celui qui permet de retrouver les mots pour dire l'essentiel. Chaque poème [...] entrouvre une porte sur un espace temps que l'on ne soupçonnait plus."

 

Loup Besmond de Senneville
La Croix L'Hebdo - 2 et 3 mai 2020

Laisserentrerenpresence.jpeg

Laisser entrer en présence

Editeur :    La Part Commune

Année : 2019

 

"...écriture claire comme une eau de source, qui transmet bien une magnifique faculté d'émerveillement devant la nature, mais à travers elle devant la vie tout entière, la vie qui la dépasse (et nous dépasse), la vie plus grande que la vie..." 

 

Thierry-Pierre Clément 

1er mars 2019

eaudelagreveestsibleue.jpeg

L’eau de la grève est si bleue 

Editeur :    Des sources et des livres

Année : 2018

 

« Un beau recueil qu’il convient de savourer au rythme des saisons. Des mots à méditer pour nous approcher de ‘l’essentiel et de l’authentique’. »
                                                                       François Vercelletto
                                                            Ouest-France – 18 décembre 2018

 

Sur le site A la littérature lecture de 

Lecture de Yves Fravalo

petitespièces.jpeg

Petites pièces pour instruments à voix

Editeur : Pétra

Année : 2018

 

"...un style sobre et sensible. En des mots simples, puisés dans ses contemplations du Pays d'Iroise, où il vit, Jean-Pierre Boulic explore la "cime" plantée au plus profond de nous-même, et qui nous relie à l'infini."   Journal La Croix - 2 juillet 2015

 

« Le poète touche à l’essence même de l’art des mots : traduire avec une sorte d’évidence douce et magnifique la beauté de nos existences, au-delà des blessures ». Ouest-France – 29 avril 2018

 

« …l’impondérable, l’impalpable, au diapason d’une âme désencombrée. Écriture retenue, d’une clarté aurorale… »  Gérard Bocholier – revue Arpa n) 123 – juin 2018

PrendreNaissance.jpeg

Prendre naissance

Editeur : La Part Commune, Rennes

Année : mai 2017

«C’est le mot ‘grace’ qui vient sous la plume pour évoquer ‘cette’ poésie qui semble avoir retrouvé la cléf du jardin d’Eden sur les rivages bretons.»

 

Jean-Pierre Lemaire - 9 avril 2015

 

"...tout doucement dans l'espace de la beauté et de la grâce [...] se répand un subtil parfum d'éternité qui nous donne de prendre naissance d'en-haut."

 

Malou Le Bars - 12 octobre 2017

Ouessant sans fin.jpeg

Ouessant sans fin

Editeur : Minihi Levenez

Edition bilingue français-breton (Traduction de Job an Irien)

Année : 2016

 

"L'île est sous cette plume plus qu'une île. C'est un mystère à déchiffrer. C'est un secret à révéler et à divulguer...Et les photographies [sont] autant de tableaux loin d'un certain "folklore" ouessantin, faisant penser à des peintures de Corot ou de Constable. Ce n'est pas rien". 

                                                            Pierre Tanguy "Des sources et des livres"

Ce pays comme univers.jpeg

Ce pays comme univers        

Editions La Porte 2016

 

"Plus je le lis et plus je suis séduit par la beauté, par la grandeur à la fois modeste et profonde des poèmes de Jean-Pierre Boulic [...] De page en page se révèle un souci de méditation où les vers, après le charme de la nature, nous permettent d'explorer les secrets de la pensée et les mystères de la poésie. Et comme il sait si bien le faire, le poète conclut sa méditation en associant étroitement les beautés de sa terre, germes de poésie, et cette foi qui est la sienne".  

  Antoine de Matharel    Poésie-sur-Seine n°92 - août 2016

SimpleJoie.jpeg

Cette simple joie

Editeur : La Part Commune, Rennes

Année : juillet 2015

 

 "...un style sobre et sensible. En des mots simples, puisés dans ses contemplations du Pays d'Iroise, où il vit, Jean-Pierre Boulic explore la "cime" plantée au plus profond de nous-même, et qui nous relie à l'infini."   

Journal La Croix - 2 juillet 2015

 

«Ces textes magnifiques, comme jaillis du cœur d’un ermite, éveillent la plus pure des joies. Celle qui naît dans la célébration des petites choses»

François-Xavier Maigre 
Mensuel Panorama n° 522, octobre 2015

Sous le regard des nuages

Editeur : Minihi Levenez

Année : février 2014

 

 “Côtes de Bretagne...Une mer, un ciel, une terre livrée au vent qui, dans une langue d’azur, confient leurs secrets aux oiseaux et laissent au creux de notre âme quelque chose qui la dépasse.”

Jean-Claude Coiffard

février 2014

 

Un souffle présent tout au long de ce volume.

Loup Besmond de Senneville
La Croix – 12 juin 2014

Je vous ecris de mes lointains.jpeg

Je vous écris de mes lointains

Editeur : La Part Commune, Rennes

Année: 5 octobre 2012

 

"Un long murmure de confiance où la poésie transcende les faiblesses... Toujours à la recherche de la vraie liberté, celle de la gratuité et de la transparence."

Ouest-France

22-23 décembre 2012

 

"Car nous sommes bien ici, avec l'auteur breton, au coeur des grandes interrogations que seule la poésie (avec la philosophie ?) est à même d'approcher : mon statut de vivant ici et maintenant, mes raisons d'espérer, la foi qui me guide en dépit de tout."

Pierre Tanguy

 

Écriture cristalline comme la première aube de l’humanité…superbe voyage de la Parole, par le biais d’une prose admirable. Magnifique !

Nathalie Lescop-Boeswillwald
Les Amis de Thalie n° 75 – mars 2013

La Fresque.jpeg

La Fresque précédé de Sable et Terre

Editeur :Éd. Minihi Levenez, Tréflévénez (29),

Edition bilingue français-breton (Traduction de Job an Irien)

Année: mars 2012

 

« …un ouvrage magnifique [qui] invite à la contemplation et au cheminement intérieur […] où la poésie met en lumière toute l’humanité de Jésus dans cette épreuve où l’amour du Christ pour la multitude transcende tout. » 

Sophie Boucher; Église en Finistère n°160 – 22 mars 2012

 

"...livre rare. L'ensemble est une fête pour les yeux, l'esprit et la sensibilité." 

Nathalie Nabert (Doyen honoraire de la Faculté des Lettres de l'Institut Catholique de Paris

 

par Gwen Garnier-Dupuy  sur le site

Un petit jardin de ciel.jpeg

Un petit jardin de ciel

Editeur: La Part Commune, Rennes

Année: 2011

 

Toute la fraîcheur d'un regard enfant dans un petit jardin de ciel... Peut-être suffira-t-il de suggérer que la poésie est source de lumière qui se donne en une mélodie secrète, intime, que l'on recueille, que l'on écoute comme l'on regarde la mer, en respirant, parce que c'est la respiration de l'auteur qui est donnée dans un bouche à oreille, de cœur à cœur, comme une mèche de vie.

« …poésie lumineuse… »  Frédérique Guiziou – Ouest-France 11 juin 2011

 

Des mots simples, une versification au cordeau…, c’est tout un monde d’images et de sensations qui se met à vibrer. Et nous dit la beauté de la vie.

La Vie n° 3430 – 26 mai 2011

Patiente-Variation.jpeg

Patiente variation (à l'orée du silence)
Editeur : La Part Commune, Rennes
Année : 2010


Poèmes : Extraits

Avant-dire de Jean-Pierre Lemaire, Grand Prix de Poésie de l'Académie française

"Dans sa facture délicate et ramassée, Patiente variation envoûte par son évidence, sa fraîcheur revigorante..."
François-Xavier Maigre - La Croix - 7 octobre 2010

À chaque page le poème dessine dans la marge le lumineux visage du silence et de l’infini.

Jean-Claude Coiffard
7 à dire n° 42 – septembre 2010

À même la terre

Editeur : Éditions La Porte

Année : 2009 

 

Poèmes"... Ecriture pleine de force, de justesse, de densité... Authentique témoignage de poète de la tragique lumière." 

Bernard Grasset - 22 novembre 2009 

 

…cette écriture est celle d’un authentique poète.

Antoine de MatharelPoésie-sur-Seine n° 71 – hiver 2010

 

 

Une île auprès des ciels, Eun enezenn tost d'an oablou

Editeur :Éd. Minihi Levenez, Tréflévénez (29),

Année :2007

Edition bilingue français-breton (Traduction de Job an Irien)

Après-lire de Alain-Gabriel Monot

Photographies Marie-Hélène Grange

" des vues et des textes dépouillés et sobres,… imprégnés du mystère, de l'infini, du contraste entre l'immensité des ciels et les éléments quotidiens et naturels d'Ouessant… Tout est signe, touche à l'éternité et invite à la contemplation." 

Yves Loisel

Le Télégramme - 13 mai 2007

SiprochedeRien.jpeg

Si proche de rien

Editeur :Éditions La Porte, Laon,

Année: 2006

Poèmes

" Une approche, par la poésie, d'une présence, de la grâce, de l'Esprit… " 

Jacques Charpentreau

Le coin de table n° 27 - juillet 2006

linstantsifragile.jpeg

L'instant si fragile

Editeur :Le Nouvel Athanor, Paris

Année :2005

Poèmes

Avant-lire de Gérard Bocholier

" Une écriture de silence, d'écoute et d'espérance. Le poète tisse une œuvre secrète, nue et vraie. " 

Bruno Sourdin

Ouest France - 23 juin 2005

lechantbleudelalumiere.jpeg

Le chant bleu de la lumière, Kan glaz ar sklêrijenn

Editeur :Éd. Minihi Levenez, Tréflévénez (29),

Année :2009

Poèmes et illustrations photographiques de l'auteur

Edition bilingue français-breton : Job an Irien

"Un recueil simplement... splendide!" 

Nathalie Lescop-Boeswillwald

Les Amis de Thalie n°60 - juin 2009

Le chant bleu de la lumière...au coeur du Ponant.

Sans occulter brumes, brouillards ,plaies, finitude qui sont notre lot, ce recueil veut donner en partage l'intuition que la création n'est ni vide ni obscurité, mais qu'elle procède en réalité d'une parole d'illumination et de joie.

Ainsi LE CHANT BLEU DE LA LUMIERE révèle AU COEUR DU PONANT des paysages qui disent pleinement ceux de l'âme quand elle s'accorde au bruissement de l'espace "pour mémoire d'un pays d'amour"

Dans ces poèmes marins où frémit l’Esprit…l’auteur se révèle être un guetteur inlassable des profondeurs.

Yves Loisel
Le Télégramme – 28 juin 2009

Enmarchantverslahautemer.jpeg

En marchant vers la haute mer

Editeur : La Part Commune, Rennes

Année : 2008

Poèmes et aphorismes

Avant lire de Gilles Baudry

"... des poèmes qui témoignent le plus souvent d'états de grâce… Un christianisme teinté de traces de culture celtique, et heureusement bien plus proche de l'esprit d'Assise que de celui d'Écône… " 

Francis Chenot

L'arbre à paroles n° 141 - septembre 2008

Autant dire que ce recueil est placé sous le signe d’une foi chrétienne assumée, joyeuse, rayonnante, et d’une « fraternisation franciscaine avec le ciel »…

Pierre Tanguy
Ouest-France – 3 juin 2008

Royaumedile.jpeg

Royaume d'île / Rouantelez eun enezenn

Editeur :Éd. Minihi-levenez, Tréflévénez,

Année :2004

Edition bilingue français-breton (Traduction Job an Irien)

 

Illustrations photographiques

" Ce vaste poème…est un hymne à un vrai 'royaume' qui a quelque chose à voir avec cette vie éternelle que J-P Boulic pressent derrière les gestes les plus élémentaires… Un recueil magnifique. 

Pierre Tanguy

Ouest France - 29 juin 2004

refletsdesmots.jpeg

Reflets des mots

Editeur :Le Nouvel Athanor, Paris

Année :2003

Poèmes

Avant-dire de Michel Scouarnec

 

" Au fil des recueils, J-P Boulic tisse une œuvre poétique marquée par une haute spiritualité… Il nous fait entendre une voix qui lui est propre. "

Yves Loisel

Le Télégramme - 8 juin 2003

Ecrindelaparole.jpeg

Ecrin de la parole 

Editeur :Éditions La Porte

Laon Année : 2002

Poèmes 

" …un art poétique où les mots sont retournés vers leur propre naissance… une préparation à l'accueil du poème, une leçon de recueillement. " 

Jean-Pierre Lemaire - 20 novembre 2002

Unbrindinvisible.jpeg

Un brin d'invisible

 

Editeur :Éditions Les Cahiers bleus, Troyes,

Année :2002

Poèmes

 

" …une ligne harmonieuse s'étire de l'invisible à l'inépuisable, laissant à son tour une trace du 'chant de l'insoupçonné'. " 

Marie-Ange Sebasti 

Laudes n° 147 - septembre 2002

 

« Un brin d’invisible » 

juillet 2014 

édition numérique sur

www.les-cahiers-bleus.com 

Un petit rien sur l’autre versant

 

Editeur :Éditions La Porte, Laon

Année :2001

Poèmes

Seulunsilencemedite.jpeg

Seul un silence médite

 

Editeur :La Bartavelle Editeur, Charlieu

Année :1999

Poèmes

 

" L'inspiration vient ici d'une nature habitée par la vie, et qui renvoie au sacré. " 

Jacques Charpentreau

Le coin de table n° 2 - avril 2000

LaLumiereDuTemps.jpeg

La lumière du temps

 

Editeur :Éditions Caractères, Paris,

Année :1995

Poèmes

 

Prix de poésie 1996 de l'Association des Ecrivains bretons.

 

" …un très beau poète avec du sacré dans le cœur et dans les yeux. "

Charles Quintrec - février 1996

annedelamer.jpeg

Anne de la mer

 

Editeur :Éditions CLD Normand et Cie, Tours

Année :1976

Poèmes

 

" …paysage du monde et paysage de l'âme se joignent ici pour devenir, par le mystère de la parole poétique, un chant grave et pur. " 

Marie-Hélène Richard

Cahiers du livre n° 193 - mai 1976

bottom of page